EuraNov

Lexique blockchain

Lexique blockchain

L'univers blockchain est souvent difficile à comprendre. Alors nous avons fait simple ! Dans un seul article, retrouvez le lexique des mots les plus utilisés en blockchain, cryptomonnaies et NFT.

Bitcoin : Monnaie virtuelle créée en 2008. Contrairement aux monnaies classiques, le bitcoin ne dépend d’aucune banque centrale. Il est émis sur la blockchain. Le bitcoin a été créé par un très mystérieux Satoshi Nakamoto.

Blockchain : Technologie de stockage et transmission d’informations. La blockchain est l’équivalent d’un grand livre de comptes accessibles et possédés par tous, et où sont répertoriées toutes les transactions. Ces transactions se font directement d’utilisateur à utilisateur, personne n’a d’emprise sur votre transaction.

Quels intérêts ?

  • Décentralisation et réduction d’intermédiaires
  • Sécurité et rapidité
  • Transparence : tout le monde a accès aux registres des transactions. Lorsqu’une transaction est écrite sur blockchain, personne ne pourra jamais l’enlever ou la modifier.

Pour tout savoir sur la blockchain, retrouver notre article ici !

 

Clé privée : sert à prouver que vous êtes le détenteur d’une adresse de cryptomonnaie. Le contrôle d’une clé privée permet d’avoir tous les pouvoirs sur les transactions et les dépenses liées aux fonds sur cette adresse. La clé privée est unique et strictement personnelle.

 

Clé publique : est générée à partir d’une clé privée. L’utilisateur signe une transaction avec sa clé privée et les autres acteurs du réseau vérifient cette signature à l’aide de la clé publique.   

 

Cryptomonnaie : monnaie numérique échangeable en pair-à-pair (sans intermédiaire) indépendante des réseaux bancaires et liées à un système de cryptage.

 

Exchange / plateforme d’échanges : place de marché où l’on échange des cyrptomonnaies contre des monnaies fiduciaires (dollar, euro…). Cela permet d’investir ou de spéculer sur le cours des cryptomonnaies.

 

Minage : en blockchain, est l’activité qui consiste à valider des transactions en échange d’une récompense pécuniaire. Le minage est réalisé grâce à un ordinateur et des logiciels spécifiques.

Retrouvez notre article sur le minage de cryptomonnaies. 

 

Mineur : Lorsqu’une transaction est envoyée, les mineurs sont mis en compétition pour vérifier que la transaction est valide et l’incluse dans un bloc. Celui qui est sélectionné « vainqueur » peut ajouter son bloc dans la chaîne et reçoit une gratification.

NFT (Non Fungible Token) : un NFT est l’équivalent d’un acte de propriété digital, représenté par un jeton sur la blockchain. Ce jeton peut représenter un objet physique (une carte de jeu, un tableau, des chaussures…) ou digital (une image, vidéo).

Retrouvez notre article sur le folie des NFT

Plateforme d’échange (ou exanges) : plateforme centralisée permettant l’achat et la vente de cryptomonnaies ainsi que le transfert entre les cryptomonnaies ou les monnaies fiat (euro, dollar…). Les plateformes les plus populaires sont : binance, crypto.com…

 

Proof of work : mécanisme de consensus cryptographique utilisé pour la première fois par le bitcoin. La blockchain et les proof of work sont vérifiés par des mineurs qui se lancent dans une course pour être les premiers à résoudre une énigme mathématique. Le gagnant peut mettre à jour la blockchain avec les dernières transactions vérifiées et est récompensé avec une quantité prédéterminée de crypto.

 

Proof of stake :  lorsqu’un participant est à même de prouver que la sécurité de la blockchain représente un réel enjeu pour lui, celui-ci aura d’autant plus de chances d’être sélectionné pour produire des blocs et obtenir une récompense. Ainsi, plus un nœud possède une quantité importante de la cryptomonnaie du réseau, plus celui-ci pourra forger de blocs et obtenir de récompenses.

 

Scalabilité : est la capacité du réseau à traiter un nombre grandissant de transactions.

 

Smart contract : programmes informatiques déployés sur la blockchain qui exécutent un ensemble d’instructions prédéfinies. Le smart contract permet de garantir la force obligatoire des contrats en passant par le code informatique.

 

Token : actif numérique émit et échangeable sur une blockchain. L’actif numérique est transféré à un bénéficiaire tout en s’assurant que l’émetteur ne le possède plus. Le Token peut ainsi prendre plusieurs formes. Le plus souvent, on le retrouve comme monnaie virtuelle. Le Bitcoin est le premier token à avoir été créé en 2008.

Un token peut être :

  • Créé par tous les internautes ;
  • Personnalisable par le créateur ;
  • Transféré de pair-en-pair sans intervention ou accord d’un tiers.

 

Tokenisation : création d’un actif sur un token afin d’en permettre la gestion et l’échange.

 

Wallet : portefeuille sur lequel il est possible de stocker de la cryptomonnaie.   

Il existe des portefeuilles sur des exchanges (Coinbase, Temple…) ou des portefeuilles privés pour stocker de ses propres moyens sans intermédiaires.

 

Web 3.0 : décentralisation de l’écosystème internet.