EuraNov

Revue de presse - La blockchain #01

Revue de presse : blockchain #01

Les NFT, la blockchain, la cryptomonnaie… tout un nouveau langage que les entreprises tentent d’appréhender et d’intégrer dans leur développement digital. Pour beaucoup, les NFT sont un nouveau moyen de moderniser sa marque et de susciter l’intérêt des consommateurs tout en créant une nouvelle source de revenus.
 
Découvrez la revue de presse de la semaine avec les articles qui nous ont marqués et que nous voulions vous partager !
L’agence Heaven vient de publier une étude sur les comportements de la génération née après 1997 (appelée Génération Z) sur les sujets Blockchain. Heaven s’appuie sur sa connaissance des nouveaux comportements digitaux et sociaux pour concevoir et déployer des stratégies et des campagnes innovantes.
 
Ainsi, elle réalise un sondage sur une population de 18 à 25 ans afin de comprendre leur intérêt de l’écosystème blockchain. Quelques chiffres nous ont marqués
 
  • 32% des 18-25 ans possèdent des cryptomonnaies contre 8% de la population française. 
  • 51.6% des personnes souhaiteraient acquérir des NFT dans une oeuvre artistique digitale (photo, vidéo…) et 50.6% un objet ou personnage lié à un jeu vidéo. 
  • Près de 50% des interrogés envisagent d’acheter des NFT. 
Revue de presse NFT
Pour le lancement de sa nouvelle identité visuelle, Printemps a créé son magasin virtuel sur son site officiel. La chaîne de magasins offre une expérience virtuellement accessible à tous en conceptualisant en 3D son magasin boulevard Haussmann à Paris. En plus de faire son shopping en 3D, il est possible d’admirer les NFT de l’artiste peintre Romain Froquet. Printemps associe monde virtuel et monde réel car 30 chanceux seront tirés au sort pour recevoir les oeuvres en NFT et 1 gagnant remportera une toile physique de l’artiste.
NFT Printemps
Crédit photo : Printemps

Les entreprises doivent être au rendez-vous des objectifs de réduction de leur empreinte environnementale. Cependant, elles doivent aussi suivre les dernières tendances de digitalisation et notamment la blockchain. Cette dernière est souvent associée à la destruction de l’environnement, mais elle nous force aussi à repenser notre rapport à l’énergie et apparaît comme compatible avec le développement durable. 

La marque de luxe Guerlain, est très engagée en terme de RSE et place l’environnement au coeur de ses priorités. 
 
La marque vient de lancer sa série d’oeuvres numériques et souhaite montrer que les nouveaux outils peuvent être utilisés à des fins durables. Ainsi, les ventes reviendront à un projet environnemental auprès des abeilles. 1828 NFT (date de création de Guerlain) intitulés “Cryptobees” sont mis en ligne depuis quelques jours. L’acheteur d’un “Cyrptobees” devient parrain ou marraine d’une parcelle d’une réserve naturelle et acteur du développement de la biodiversité de celle-ci. 

Le premier tweet de l’histoire de Tweeter ne vaut plus rien en NFT. Vendu pour la première fois en 2021 pour 2.9 millions de dollars, ce NFT est aujourd’hui remis aux enchères à un bien bas prix. L’engouement n’est plus le même et l’offre ne dépasse pas les 6 000$ (5 000€ ou 2 ethers) sur la plateforme OpenSea. Plusieurs questions se posent à la suite de ce flop. Comment définir la valeur d’un NFT ?  Le monde des NFT est-il spéculation et rareté ?